Au printemps 2019, les préfectures d’Indre-et-Loire et de la Vienne ont attribué au groupement EneRCENTRE-VAL DE LOIRE — HYDROCOP l’Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT) longue durée du domaine public fluvial de la Creuse en vue de rééquipement du barrage de Descartes.

La SEM EneRCENTRE-VAL DE LOIRE a pour mission de développer et de promouvoir les énergies renouvelables sur le territoire de la Région Centre-Val de Loire et au-delà. Hydrocop, qui exploite déjà plusieurs barrages hydroélectriques en France, est venu compléter la candidature portée par la SEM en apportant son expérience opérationnelle.

Le groupement, qui était mis en concurrence avec quatre autres candidats, l’a emporté grâce à la qualité de son dossier et notamment sur le volet des compensations environnementales. Au total, 1/3 de l’investissement sera consacré à des mesures d’accompagnement, comme par exemple la création d’une nouvelle passe à poissons, pour améliorer le transit de la faune et garantir la continuité écologique sur l’axe Creuse.

La prochaine étape consiste en l’obtention du permis de construire. À ce titre, un dossier a été déposé à la fin de l’été auprès des services de l’Etat. L’objectif visé est d’initier la construction à partir de l’été 2020, afin de profiter de la période de bas étiage pour rééquiper le barrage.