EneR CENTRE-VAL DE LOIRE a signé une convention de coopération avec JP Energie Environnement (JPee) afin de participer et soutenir le développement du projet éolien Vallée de la Thironne, en Eure-et-Loir (28). À terme, EneR CENTRE-VAL DE LOIRE et le syndicat ENERGIE Eure-et-Loir, également partenaire du projet, deviendront actionnaires de la société de projet qui exploitera le parc éolien.

 

Les acteurs du projet

energie environnement logobanque territoires logoEneR CVL logo long L400pxEnergie Eure et Loir L400px

Le projet

Le projet est situé sur les communes de Vieuvicq, Montigny-le-Chartif et Méréglise au sein de la Communauté de Communes Entre Beauce et Perche. Il prévoit l’installation de 12 éoliennes de 3,6 MW chacune, soit un projet d’une puissance totale de 43,2 MW. La production annuelle (100 000 MWh) devrait permettre de couvrir la consommation de 40 000 foyers (hors chauffage) et d’éviter l’émission de 7 000 tonnes CO2/an. Le projet permettra d’inscrire le territoire dans la transition énergétique et contribuera à l’atteinte des objectifs fixés au niveau départemental et régional. Le projet permettra également des retombées économiques durables pour le territoire au travers du versement de 200 000 € annuellement (retombées fiscales et revenus liés aux conventions communales) à destination des trois communes d’implantation, 190 000 € annuellement pour la communauté de communes et 210 000 € annuellement pour le Département et la Région.

 

Objet du partenariat

La convention de coopération signée en septembre 2019 doit permettre à EneR CENTRE-VAL DE LOIRE et ENERGIE Eure-et-Loir d’être partie prenante du projet et de protéger les intérêts des collectivités et de leurs administrés. Cette convention de coopération est le résultat de plusieurs mois de discussions et d’analyse avec le porteur de projet, afin de garantir un projet de haute qualité environnementale et sociale.

A terme, le partenariat doit aboutir à la signature d’un accord plus large permettant à EneR CENTRE-VAL DE LOIRE et ENERGIE Eure-et-Loir de devenir co-actionnaires de la société de projet qui exploitera le parc éolien. La présence des deux entités au capital est l’assurance d’une proximité entre propriétaires/exploitants du parc éolien, et les collectivités et habitants du territoire. Ainsi, cela garantie une grande réactivité en phase opérationnelle, pour répondre aux attentes du territoire.

De plus, en devant co-actionnaire du projet, EneR CENTRE-VAL DE LOIRE et ENERGIE Eure-et-Loir garantissent des retombées locales des projets puisque les retombées économiques liées à l’exploitation du parc permettront à la SEM de financer d’autres projets d’énergies renouvelables sur la Région Centre-Val de Loire et au syndicat d’énergie de répondre aux attentes des administrés en matière d’aménagement du territoire (renforcement des réseaux, travaux d’enfouissements, éclairage public, etc.).

 

Implantation retenue du projet éolien
Un projet PAR le territoire, POUR le territoire

Chronologie du projet

Le dossier d’autorisation environnementale a été déposé en préfecture en début d’année 2019. La phase d’instruction est en cours et devrait déboucher sur une enquête publique en fin d’année 2019. Celle-ci sera l’occasion pour les collectivités locales de faire entendre leur soutien au projet et à tous les acteurs du territoire de s’exprimer sur le sujet.

La construction du parc éolien devrait intervenir à l’horizon 2022, pour une exploitation pendant 20 ans. A la fin de cette période, l’exploitant a l’obligation de démanteler le parc comme l’exige la réglementation en vigueur.

 

Chronologie du projet éolien dans la vallée de la Thironne